L'Initiative Internationale du Cacao (ICI) a organisé un atelier de formation de 4 jours pour certains membres du personnel du Ghana Cocoa Board (COCOBOD), dans le cadre de ses efforts pour traiter les questions relatives à la problématiques portant sur le travail des enfants et le travail forcé dans les zones cacaoyères au Ghana. La formation, qui s'est déroulée à Koforidua du 5 au 8 juillet 2022, visait à renforcer la capacité des agents de vulgarisation régionaux (chargés de partager les connaissances, les meilleures pratiques et les nouvelles techniques agricoles avec les producteurs) à approfondir leurs connaissances et leur compréhension des concepts de travail des enfants et de travail forcé, ainsi que des moyens d'y remédier. Les 20 participants provenaient du Child Labour Desk de la division Recherche, suivi et évaluation du COCOBOD et des agents de vulgarisation régionaux de la division Santé et vulgarisation du cacao (CHED) de toutes les régions productrices de cacao du Ghana.

Les sujets de formation abordés comprenaient les concepts du travail des enfants, les droits et responsabilités des enfants, les responsabilités parentales, les travaux légers, comment organiser la sensibilisation au travail des enfants au niveau des ménages et de la communauté, les lois et conventions sur le travail des enfants et le travail forcé, ainsi que la prévention des risques et les mécanismes de réclamation. Le Directeur national adjoint de l'ICI, le principal animateur de la formation, Prince Gyamfi, a déclaré que la formation visait à renforcer les capacités des responsables régionaux de la vulgarisation et du bureau de l'enfance pour sensibiliser et éduquer les agriculteurs au niveau local et fournir des solutions pratiques au travail des enfants et au travail forcé dans les communautés cacaoyères.

S'adressant aux participants, le directeur de la recherche, du suivi et de l'évaluation du COCOBOD, le révérend Edwin Afari, a remercié l'ICI et ses partenaires pour la formation et a encouragé les participants à ramener chez eux les leçons de la formation, à les tester et à les mettre en œuvre pour aider à résoudre les problèmes de travail des enfants dans le secteur du cacao au Ghana. La session de formation était composée d'une série de discussions interactives sur les questions du travail des enfants et du travail forcé avec des illustrations et des cas pratiques spécifiques au cacao.

Simon Crown, directeur de recherche et chef du bureau du travail des enfants au COCOBOD, a déclaré que : "La formation a été la mieux reçue en termes de connaissances pratiques sur le travail des enfants et le travail forcé, ainsi qu'en termes d'approches de sensibilisation. Nous sommes convaincus qu'avec les connaissances acquises lors de cette formation, les agents seront en mesure d'identifier les problèmes de travail des enfants sur le terrain et de savoir comment s'y prendre.

 

Selon lui, l'atelier était très pratique et aidera les agents à identifier et à traiter les problèmes liés au travail des enfants. Les participants ont exprimé leur sincère gratitude à l'ICI et à ses partenaires pour cette opportunité et espèrent que la formation sera très pertinente dans l'exercice de leurs fonctions.

La formation fait partie de l'objectif de développement des capacités et d'engagement des parties prenantes du projet "Lutter contre le travail des enfants et le travail forcé dans les mines de cacao et d'or au Ghana", financé par l'Agence norvégienne de coopération au développement (NORAD), avec l'ICI, Rainforest Alliance et Solidaridad comme partenaires de mise en œuvre.

Le projet financé par NORAD, qui a débuté en mars 2021 et qui devrait s'achever en décembre 2023, vise à renforcer la capacité du gouvernement et des autorités locales à identifier, prévenir et traiter le travail des enfants et le travail forcé ; à soutenir les acteurs de la chaîne d'approvisionnement pour mettre en place de bonnes pratiques qui aident à lutter contre le travail des enfants et le travail forcé ; et à aider les communautés elles-mêmes à reconnaître le travail des enfants, le travail forcé et les risques qui y sont associés.