Cette étude examine les impacts d'un programme de transfert monétaire inconditionnel sur les ménages producteurs de cacao au Ghana. Le projet pilote, mis en place sous la forme d'un essai de contrôle aléatoire, visait à vérifier si les transferts d'argent liquide peuvent contribuer à réduire le travail dangereux des enfants. Il examine également les autres impacts des transferts monétaires sur les enfants et leurs familles dans ce contexte.

Résumé des résultats :

  • Les transferts monétaires ont permis aux ménages de se constituer un patrimoine et les ont rendus plus résilients face à des événements défavorables tels que la maladie ou la perte de revenus. De tels chocs ont été subis par environ deux tiers des ménages de l'échantillon, mais ils étaient beaucoup moins susceptibles de se traduire par des situations de stress si le ménage recevait un transfert d'argent.
  • Les transferts monétaires ont réduit la prévalence du travail dangereux des enfants de 9,3 points de pourcentage. Nous ne pouvons pas constater d'effet significatif sur la gravité du travail des enfants.
  • Le bien-être matériel des enfants s'est amélioré, tel que mesuré par les articles de besoins matériels de base possédés par un enfant.
  • Les transferts monétaires liquide ont protégé les enfants contre les événements négatifs subis par le ménage et ont empêché les ménages de recourir au travail des enfants pour faire face aux événements négatifs inattendus.

Lire le rapport (en anglais) : 

Report cover - Cash transfers, resilience and child labour in Ghana

Learning report from a cash transfer pilot to address child labour in Ghana

Téléchargez
Report cover - Cash transfers, resilience and child labour in Ghana

Infographic - impacts of cash transfer on child labour in Ghana

Téléchargez
Report cover - Cash transfers, resilience and child labour in Ghana

Presentation - can cash transfers reduce child labour?

Téléchargez